L’éthique en entreprise

Add a comment

Ces dernières années, nous avons vu fleurir les chartes et codes éthiques dans les entreprises et se généraliser la notion de responsabilité sociétale de l’entreprise.

Nous pouvons nous réjouir de ce phénomène, qui traduit bien plus que la prise de conscience du rôle et de la nature de l’entreprise : il montre aussi qu’à une époque où les idéologies ont reflué, les institutions normalement porteuses de sens et de morale ne suffisent plus pour produire et actualiser le discours de valeurs.

Cependant, est-ce si naturel, pour l’entreprise, de se mêler de morale ? N’y a-t-il pas des effets secondaires et des risques ?

En préparation au développement des procédés axiologiques (sur les valeurs) dans la méthodologie d’entreprise, un papier vient d’être publié par Dominique VAUQUIER sur le site du Praxeme Institute.

  • Constat : le discours sur les valeurs ; les risques et les enjeux ;
  • Problématique : la morale en entreprise ne va pas de soi ; elle se heurte au fait que l’individu y est considéré comme une ressource, en contradiction avec l’impératif catégorique qui veut que l’être humain doit toujours être considéré comme une fin en soi, jamais comme un moyen (Emmanuel Kant). C’est une bonne chose que l’éthique se développe au sein des entreprises, mais elle ne pourra jamais être sincère que si on affronte son caractère problématique.
  • Méthodologie : le papier présente les procédés “Élucider les valeurs”, “Négocier les valeurs” et la grille d’analyse des modèles éthiques.

Voir : page du site du Praxeme Institute.

Avertissement : ce document n’est pas un élément de la méthode, mais une réflexion préparatoire. Les procédés seront développés en fonction des contributions et des opportunités.

This entry is filed under méthodologie. And tagged with , , , , , , , , , , . You can follow any responses to this entry through RSS 2.0. You can leave a response, or trackback from your own site.

  1. No Comments

You must login to post a comment.