L’architecture métier et la transformation des entreprises

Add a comment
Les entreprises savent qu’elles doivent s’adapter en permanence.
Comment maîtriser la transformation ? Quel contenu lui donner ? Que proposer à un directeur général ou un directeur métier ?
L’architecte métier, le “transformation officer“, a un rôle clef à jouer, à condition de disposer de méthodes et techniques concrètes.
Le Praxeme Institute présente les apports de la méthode publique à la transformation d’entreprise, lors d’une formation exceptionnelle, à Paris les 11 et 12 octobre (une seule session prévue ; puis à Bruxelles en novembre et à Amsterdam, en anglais, début 2013).
Business Architecture & Transformation - session de Paris, 11&12 octobre 2012

Business Architecture & Transformation - session de Paris, 11&12 octobre 2012

Parmi les questions traitées

  • Comment faire face à la complexité grandissante des entreprises ?
  • Comment stimuler l’innovation ?
  • Comment s’y prendre pour transformer l’entreprise ?
  • Si une discipline telle que l’architecture métier existe réellement, au-delà des effets de mode, que fait-elle vraiment ? Quelles sont ses techniques et ses exigences ? Qu’est-ce qu’une bonne architecture ?
  • L’architecte métier peut-il s’appuyer sur des méthodes qui garantissent la qualité et le contenu de ses livrables ? Peut-il se contenter d’accompagner les projets ou a-t-il un rôle plus volontariste ?
  • Parmi les acteurs de la transformation, quelle est la juste place de l’architecte métier ? Entre architecture d’entreprise et architecture métier, quel est le contrat ?
  • Thèmes : stratégie, alignement, indicateurs, connaissance métier, dictionnaire, qualité, processus, organisation, service

Nouveaux contenus dans la méthodologie d’entreprise

Cet événement donne l’occasion de présenter les nouveaux contenus développés dans Praxeme, sur les aspects “amont” :

  • l’aspect intentionnel qui prend sa juste place au sein de la Topologie du Système Entreprise, version 2 (le framework méthodologique au fondement de Praxeme) ;
  • l’analyse intentionnelle qui porte sur les valeurs de l’entreprise, sa culture, son idéologie ;
  • la formulation et la prise en compte des objectifs (stratégiques, opérationnels, individuels…) dans l’approche globale de l’entreprise ;
  • la terminologie de l’entreprise (nouveaux procédés élaborés en collaboration avec le professeur Loïc DEPECKER) ;
  • la définition des indicateurs de performance, en évitant le piège du réductionnisme propre aux tableaux de bord (un aperçu de la méthode de l’Arbre de Performance, versée au fonds public par Georges GARIBIAN).

Les techniques de représentation des connaissances “métier” et de conception innovante des processus seront également présentées, dans la mesure où elles contribuent grandement à une architecture métier qui se veut créatrice, pourvoyeuse de contenu et porteuse de la vision de l’entreprise.

Une étude de cas réelle débutera la formation, avec la présentation du dossier complet d’architecture métier d’un grand groupe, “A customer-centric and multi-accessible enterprise – Business Architecture Blueprint“.

Outre l’intervention du professeur Loïc DEPECKER (professeur à la Sorbonne et président de la Société Française de Terminologie), nous aurons le témoignage de Pascal RIVIERE, Directeur Qualité, Méthodes et Urbanisation à la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse.

This entry is filed under communication. And tagged with , , . You can follow any responses to this entry through RSS 2.0. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

  1. No Comments

You must login to post a comment.